Maintenant nos Annuaires des résidents sont disponibles en ligne. Cliquez sur les publicités pour en savoir plus sur nos abonnés. Envoyez vos commentaires à info@lovell.ca.
À propos de Lovell Litho & Publications Inc.

Au coeur du Vieux-Montréal

Lovell Litho & Publications Inc. est toujours situé au 423 de la rue St-Nicolas, dans le Vieux-Montréal. Cette institution fait partie de l'histoire montréalaise depuis 1835 et est la plus vieille imprimerie familiale au Canada. C'est la 5e génération de la famille Lovell qui dirige l'entreprise.

Un peu d'histoire…

Au début du 19e siècle, John Lovell, alors âgé de 12 ans, arrive à Montréal avec ses parents. Ils sont venus d'Irlande, leur patrie, en quête d'une vie meilleure au Canada.

John Lovell, jeune immigrant, fonde son imprimerie en 1835 dans le Vieux-Montréal, après avoir obtenu le titre de maître imprimeur. L'immeuble du 423 de la rue St-Nicolas à Montréal est encore aujourd'hui le siège social de la compagnie.

Le premier Montreal Directory, publié par R. S. McKay, est imprimé par John Lovell en 1842. Les annuaires deviennent rapidement une partie importante du chiffre d'affaires de la compagnie. Le Canada Directory paraît en 1857, suivi par le Dominion Directory en 1871.

À l'époque où elle obtient des contrats du Parlement, l'entreprise de John Lovell emploie plus de 100 personnes. En 1847, elle est la première imprimerie montréalaise à importer et à utiliser une presse à cylindre fonctionnant à la vapeur. À l'époque, il faut surveiller jour et nuit ces machines contre les travailleurs, hostiles à cette forme d'automatisation.

John Lovell acquiert une certaine renommée en fin de carrière en devenant, avant la Confédération, le premier Imprimeur Officiel du gouvernement central, l'équivalent de l'Imprimeur de la Reine, à Montréal même. Mais, après l'incendie du Parlement de Montréal, à deux pas de l'imprimerie, il fonde un atelier à Toronto où est déménagé le gouvernement et ensuite à Québec, siège temporaire du pouvoir fédéral. Ayant appris qu'un autre déplacement du Gouvernement se prépare pour Bytown (Ottawa), il démissionne comme Imprimeur Officiel.

Durant cette période d'intenses remous politiques, John Lovell devient l'ami de Thomas D'Arcy McGee, de George-Etienne Cartier ainsi que de John A. Macdonald, du groupe des pères de la Confédération canadienne. Il donne même refuge, en 1867, à Jefferson Davis, le président exilé des États Confédérés du Sud Américain. John Lovell, octogénaire, meurt en 1893, dans le plus grand respect de tous.

La tradition familiale est perpétuée par son fils aîné, Robert Kurczyn Lovell (président de 1893 à 1917), et par le fils aîné de ce dernier, Robert Walter Lovell (président de 1917 à 1956). Celui-ci fut un grand promoteur de ski alpin et un protecteur de l'environnement. Sous Robert Walter, la compagnie voit l'imprimerie commerciale se développer. C'est en 1947 que les travaux commerciaux commencent graduellement à prendre de l'importance : dépliants, papeterie, rapports, formulaires, etc. Tous ces travaux entrainent l'acquisition de la première presse offset en 1948. L'influence de la quatrième génération se fait déjà sentir.

Robert Walter Lovell a eu trois fils. Les trois frères, Robert, Philip et Peter, arrivés après la guerre de 1939-1945, prennent la direction de l'entreprise en 1956. Robert en devient le président jusqu'en 1988. Philip a été responsable du département des annuaires jusqu'à son décès en juillet 1981, à l'âge de 58 ans. Responsable de la production depuis 1964, Peter en devient le président en 1986. En 1999, Renée Lou Lovell, sa fille, devient la première présidente de la compagnie. C'était le tour de la cinquième génération! En 2003, son frère Jamie Lovell et son cousin Stephen Lovell prennent la relève.

Nous espérons être à la hauteur de nos prédécesseurs et bien porter le flambeau.

Pour plus d'informations sur John Lovell, voyez la page qui lui est consacrée sur le site du Dictionnaire biographique du Canada en ligne: www.biographi.ca


Archives 1842-2010

Vous pouvez consulter nos annuaires des années 1842 à 2010 en ligne sur le site de la Bibliothèque Nationale du Québec.


info@lovell.ca